Osez Joséphine !

Tout à commencé avec une grande fierté pour débuter l'année 2017 : Lorsque j'ai vu ma photo de la Robe Imagine dans la newsletter de Louis Antoinette ! #Proud

Quelques échanges plus tard, Floriane de la marque Louis Antoinette, me proposait de tester un patron de la nouvelle collection, et cette fois ci, mon dévolu s'est posé sur une jupe crayon ! Croyez moi, la jupe crayon n'est pas vraiment le genre de modèle que j'aime porter... On imagine forcément une jupe étroite, difficile à enfiler et à porter... mais c'était avant que le créateur Julien, dessine ce modèle qui décomplexe !



Le matos :

  • 1 mètre de tissu
  • Du passepoil ou des boutons : facultatif à ajouter selon vos envies
Le patron est donc le modèle de la jupe Joséphine, qui vient juste de sortir cette semaine ! Le thème de leur collection d'été est "Héroïnes", forcément lié à des femmes inspirantes...

Ce n'est pas une mais deux jupes que je vous présente ici : tant j'ai aimé coudre la première, la seconde est arrivée une semaine après...
Le premier tissu est un lainage déniché chez Sacrés Coupons durant les soldes d'hiver. J'aime beaucoup ce tissu, il est réversible avec un côté bleu et un coté gris. Pour la jupe j'ai opté pour le gris, mais je vous présente bientôt ma réalisation avec le côté bleu (et oui le coupon faisait 3 mètres...).
J'ai ajouté un passepoil or sur les pièces devant, afin de marquer la taille et ajouter un effet "poches" ainsi 6 petits bouton dorés, trouvés il y a bien longtemps chez mercerie-extra.



Pour la seconde jupe, j'ai souhaité un modèle moins classique, rien de mieux que du Wax pour ça ! J'ai tout de même trouvé un tissu Wax sobre au marché Saint-Pierre que j'ai associé à un satin de coton noir des Coupons de Saint Pierre. J'ai ajouté un passepoil de satin noir sur les coutures horizontales, un ton sur ton qui permet juste de souligner les courbes de la jupe !

Ce qui me ravit :

  • Franchement le patron est carrément CANON ! J'ai eu un peu peur au départ du modèle "Crayon", car comme je suis petite, les jupes sous les genoux ne sont pas forcément très avantageuses, mais le gros plus en couture c'est qu'on fait ce qu'on veut et surtout avec la longueur de l'ourlet ! J'ai donc bien raccourci les longueurs...
  • Cette jupe est composée de 9 découpes ! Ceci permet donc d'imaginer des associations de tissus, couleurs, des poses de passepoil un peu partout... Bref un modèle simple mais qui peut tout de même être décliné avec beaucoup de facilité.
  • J'aime vraiment les 2 modèles qui n'ont encore une fois rien à voir, et montrent bien à quel point un patron peut se décliner et être interprété et réinterprété !

Ce qui m'ennuie :

  • Il aurait été sympa que le livret propose quelques possibilités de déclinaison comme l'ajout de passepoil (c'était le cas dans certains modèle de Louis Antoinette, avec les étapes avec et sans passepoil), afin de permettre aux plus débutant d'oser se lancer !
  • Je dois tout de même vous faire part d'une malencontreuse petite anecdote sur ma première jupe en lainage : le matin en allant au bureau et en traversant dans la rue, j'ai voulu élégamment enjamber une grosse flaque d'eau, en assurant un joli saut de biche... CRAC... La fente à l'arrière s'est agrandit d'une bonne dizaine de centimètre... Mais rassurez-vous, les choses sont bien faites car j'avais un collant bien opaque et que malgré cette ouverture, la fente restait descente. Il faut tout de même en tirer une belle leçon : oublier les sauts de biches ne pas hésiter à bien solidifier la couture sur la fente arrière, en faisant plusieurs points de sûreté en bas de la couture !

Bref :

Un modèle que je conseille vraiment aux débutants ou aux couturières plus aguerries qui aiment les projets minutes !
Allez je vous laisse...


    0 commentaires:

    Enregistrer un commentaire