2017 année des paillettes

Après plusieurs jours semaines passées le nez dans les cartons de déménagement, je réapparais le temps de vous parler de ma robe Imagine ! Et en cette fin d'année, je suis un peu bavarde...

La marque de patrons Louis Antoinette (souvenez-vous de la petite rencontre juste ici) a lancé pour cette fin d'année son concours Hacklamode Saison 2 !
C'est donc le patron de la jolie robe Imagine qui est offert, avec pour objectif de se l'approprier et d'en faire une création unique et originale !




Pour l'occasion du concours, je me suis amusée à imaginer (c'est le cas de le dire) une petite vidéo en stop motion, et je vous remercie pour son accueil sur Instagram !


Le matos :

  • 1 m 50 de tissu principal
  • 1 m 50 de doublure (facultatif)
  • Un petit coupon 40 * 40 cm pour l'empiècement dos (facultatif)
  • Un zip invisible de 60 cm
Afin que cette prochaine année soit pleine de paillettes, j'ai opté pour un tissu à sequins de chez Pretty Mercerie. Ce n'est pas un tissu de déguisement comme on peut en trouver pas très cher au Marché Saint Pierre, c'est un vrai et beau tissu pour une tenue de soirée.
L'inconvénient du tissu à sequins (en plus de sa complexité à être cousu, mais ceci je vous en parle un peu plus bas) est que l'envers n'est vraiment pas agréable sur la peau ! J'ai donc opté pour une doublure sur l'ensemble de robe (sauf l'empiècement dos qui est ajouré). La doublure noire bemberg provient des Coupons de Saint Pierre (comme la plupart de mes doublures...)
La jolie dentelle pour le dos vient également de chez Pretty Mercerie. Elle est très douce et très agréable à même la peau.



Ce qui me ravit :

  • Quoi de mieux qu'un chouette concours en cette fin d'année pour se motiver à réaliser sa robe du nouvel an ! D'autant qu'avec un déménagement en décembre, je me voyais déjà prise de court pour confectionner ma tenue...Mais en s'y prenant à temps, j'y suis arrivée
  • J'ai réussi à coudre ce tissu à sequins : en prenant son temps et y allant pas à pas, tout se fait, même les pinces, les plis creux, la pose d'un zip invisible etc.
  • Elle est entièrement doublée, et pour des raisons pratiques et esthétiques, la doublure a été cousue à la main, alors certes c'est encore plus long, mais ça valait le coup
  • Ce patron est juste magnifique, pour avoir vu toutes les réalisations du concours, cela prouve qu'un patron peut vraiment se décliner à l'infini et que les interprétations de chacun sont vraiment uniques !

Ce qui m'ennuie :


Prenons un peu le temps de parler d'un sujet qui m'a beaucoup préoccuper pour ce projet : coudre le tissu à sequins.
En effet, rien de très contraignant sur cette robe à part ce fameux tissu, qui m'a certes beaucoup inspirée mais lorsque je l'ai reçu les questions ont commencé à se poser !
Je partage donc mon expérience qui j'espère permettra à d'autres de franchir le cap...

  • Alors oui, soyons clair, coudre du tissu à sequins, c'est long, mais vraiment très long ! En plus de la complexité du tissu, il a fallu ici aussi prévoir une doublure cousue à la main. On choisit donc un joli modèle et surtout un joli tissu (car oui, on trouve toutes les qualités de tissus à sequins, et vu le temps qu'on y passe autant qu'il en vaille le coup... si c'est pour semer tous ses sequins au moindre mouvement en soirée, ça n'a pas d’intérêt !). Le tissu choisi de Pretty Mercerie est réellement de bonne qualité, d'une part les paillettes sont petites (donc plus faciles à positionner) et surtout elles tiennent bien individuellement, ce qui veut dire que lorsqu'on coupe, on n'a pas toutes les paillettes voisines qui se décrochent !


  • Après quelques lectures sur le net, les premiers conseils étaient de choisir un modèle simple, et on peut dire que je n'ai pas respecté cette règle : cette robe Imgine n'a rien d'un basic, et pourtant j'ai pu réaliser tous les points techniques du modèle : pose du zip invisible, pinces poitrines et épaules, plis creux, poches... Encore une fois il faut juste prendre son temps, mais rien n'est impossible !
  • Préparation du tissu : évidemment, on ne le lave pas en machine ! Il faudra passer par le pressing... 
  • Il faut prévoir de bons ciseaux de coupe (mais vraiment bons) et surtout on oublie ses précieux ciseaux de couture, car les lames ne seront vraiment pas en bon état après... Prévoir un aspirateur pas loin, car on se retrouve très rapidement avec un sol jonché de paillettes !


  • En plus du temps, on prévoit aussi un beau stock d'aiguilles machine ! Car oui quand on commence à cumuler les épaisseurs, ça casse... Pour ma part, j'ai dû utiliser au moins 8 aiguilles ! Il y a certains passages plus compliqués (au début tout va bien avec 2 épaisseurs, c'est sur la fin que ça coince !!), dans ce cas ne pas hésiter à coudre en tournant la molette à la main...
  • Comme pour chaque ouvrage, on n'oublie pas de repasser, mais surtout, pas trop fort et avec une pattemouille, afin de ne pas brûler les paillettes (100% polyester !) . Cette étape reste très importante, notamment pour bien positionner les sequins lors des coutures, et il ne faut pas hésiter à les positionner à la main avant de passer le fer (ah ben oui c'est long !)
  • On évite les coutures visibles (surpiqûres, ourlets...) car ce n'est vraiment pas esthétique sur les paillettes, si l'on veut bien maintenir une couture ou faire un bel ourlet il va falloir passer à la couture main...
  • Rien de particulier à dire sur la couture d'un zip, de pince..., on fait pareil que sur du coton, en allant juste un peu plus lentement ! Je n'ai pas testé, mais j'éviterais tout de même la réalisation de boutonnières...

Si je devais résumer, presque tout est possible avec un beau tissu de qualité et beaucoup de patience !

Bref : 

En plus de la robe, j'ai vraiment pris plaisir à me donner à fond pour ce concours. J'ai vu des centaines de jolies réalisations de la robe Imagine sur Instagram, autant dire que c'est un Hacklamode réussi !
Pour ma part j'ai fait partie des 6 finalistes de la catégorie "Meilleure Mise en Scène". Un grand Merci à Louis Antoinette !


Et on attend avec impatience la saison 3...

Sur ce, je vous souhaite une belle fin d'année, et surtout une année 2017... pleine de paillettes !




1 commentaire:

  1. you can wear this dress for some official meetings, I suppose! thanks for photos attaching!

    RépondreSupprimer