Avant que l'automne ne s'installe trop rapidement, je voulais vous présenter mes jupes 1001 perles !
Et oui, je dis bien "mes" car j'en ai déjà réalisé 2. Et oui, je dis "déjà 2" mais je ne compte vraiment pas m’arrêter là... il parait que je peux même en faire 1001 !


Le matos :

  • 1 mètre de tissu
  • 35 cm d'élastique large de 5cm (chez Rascol par exemple)


Pour le tissu, le premier est une popeline de coton assez épaisse que j'ai achetée à la Foire de Paris au salon DIY pour 16 euros le mètre. Après les ananas, ce fut au tour des pastèques de faire leur entrée cet été !
Le second tissu est un satin de coton noir uni, assez basique vous le trouverez pour quelques euros aux Coupons de Saint Pierre par exemple.



Je cherchais un patron de jupe tulipe, et voilà que je trouve sur internet plusieurs modèles réalisés à partir du patron 1001 perles de Ivanne S.
Ivanne S. propose à ce jour, seulement 2 patrons pour femmes en PDF, un haut et une jupe ! Mais je dois dire qu'ils sont tellement déclinables que l'on pourrait croire acquérir une dizaine de modèles.
Les PDF sont à 8.90 euros, ce qui n'est pas négligeable, mais encore une fois, il y a tellement de déclinaisons possibles que l'on n'hésite pas à investir !




Ce qui me ravit :

  • Avant tout je voudrais revenir sur la qualité de ce patron : en effet, après avoir téléchargé les 130 pages du patron (oui, il y en a des choses à dire, alors on favorise l'impression recto verso pour les explications, et sinon on plante un arbre !) il faut reconnaître que c'est très complet et qu'il y a matière à coudre beaucoup de modèles :  4 jupes différentes - droite, avec boutonnière, en pli soleil asymétrique sur le côté, et en pli centré pour une forme tulipe-,  mais Ivanne S. propose également plein d'astuces et d'idées durant le montage comme la pose d'un passepoil à la ceinture, la déclinaison avec ou sans poches, le choix des finitions pour l'ourlet, les coutures anglaises etc. Bref tout est si bien expliqué, qu'on a envie de tout tester et donc d'en faire 1001 déclinaisons !
1_presentations_versions
  • Pour le coup, je n'ai choisi que le modèle D, de cette jupe à savoir la forme tulipe pour mes 2 réalisations, et déjà le résultat est bien différent ! D'un côté avec les pastèques, je me suis confectionnée une jupe très estivale, qui s'accorde bien avec la bouée ananas (un jour peut être on abordera cette passion pour les fruits sous toutes leurs formes...), pour l'autre une jupe plus classique, noire, néanmoins agrémentée de ma broderie d'oiseaux !
  • Ma broderie : je vous parlais cette semaine du cours de Broderie avec Martine et Artesane, j'ai appris dans ce cours à faire ces oiseaux, au départ destinés à être posés sur un col de chemise. Je suis bien contente de ma déclinaison à la ceinture, qui apporte une petite originalité à ce tissu noir

  • Ce patron est vraiment pour tous niveaux : les débutants commenceront pas une jupe droite classique, sans rencontrer de difficultés, et avec un niveau plus avancé on s'attardera volontiers sur les poches, les plis, et des finitions plus abouties ! 

Ce qui m'ennuie :

  • Vraiment très peu de choses, peut être la longueur de la jupe, que je trouve un peu courte. Pour le modèle tulipe ce n'est pas gênant, mais surement que pour une coupe plus droite je n'hésiterais pas à ajouter 2-3 cm
Pour tous ceux que cela intrique: oui ma jupe a pris l'eau durant ce shooting...

Bref : 

Encore un modèle bien réussi ! Et pour cet hiver, je me laisserai bien tenter par une version plus chaude (Si bien qu'une mini jupe puisse vraiment tenir chaud...) pourquoi pas un velours ou un lainage un peu épais ?

Cet été, je vous parlais de ma découverte du site de cours en ligne : Artesane.

Grâce à un concours sur Instagram (d'ailleurs, vous êtes bientôt 300 à suivre le Comptoir, et ça c'est chouette!) j'ai gagné un cours pour se lancer dans la broderie : "Apprendre à broder avec Martine"! Une chance, car après le crochet avec Zak, cette vidéo me faisait de l’œil depuis un moment !

Photo : Artesane.com


Ce qui me ravit :

  • Vraiment cette vidéo est super ! J'ai découvert la broderie traditionnelle, qui jusqu'à présent dans mes compétences se limitait au point de croix... Après 4h de cours, je sais maintenant, comment m'équiper (et je n'ai pas traîné), reporter un dessin sur différents tissus, et réaliser une dizaine de points différents : point arrière, point de reprise, point de graine, point arrière surjeté, point d'épine, point de nœud...
  • Martine maîtrise la broderie comme personne ! Elle a certainement appris le point arrière avant de savoir marcher et connait aujourd'hui toutes les techniques de la broderie traditionnelle. Elle enseigne avec minutie sa passion, et sait transmettre la pratique de tous ces petits points.
  • Le cours propose également 3 projets originaux, qui remettent la broderie au goût du jour : la décoration de tennis Bensimon avec un joli motif géométrique, un col de chemise original avec des oiseaux, des manches aux motifs tropicaux (Imaginez mes yeux devant cette broderie ananas en fil d'or !!!)
  • Aussitôt visionné, aussitôt brodé : je me suis lancée dans la réalisation des oiseaux, mais plutôt que de les broder sur un col, j'ai choisi de les broder sur la ceinture d'une jupe... et je vous montre tout en détail d'ici quelques jours 

Ce qui m'ennuie :

  • Hé ben voilà, encore un nouveau hobby qui prend du temps... D'autant, que comme tout débutant, je ne suis vraiment pas rapide, donc il faut savoir être patient...
  • Un petit conseil pour les prochaines vidéos de Martine, si jamais Artesane me lit : Serait-il possible de placer une caméra en gros plan à droite ? Martine étant gauchère (mais elle sait s'adapter aux droitières pour les démos !), sur la majorité des ouvrages il est parfois difficile de bien comprendre le mouvement quand la caméra à gauche est masquée par la main.

Bref : 

J'attends évidemment les prochaines sorties de vidéos de Martine sur Artesane (oh oui, dites moi qu'il y en aura d'autres ?). Je pense que je n'aurais jamais osé me lancer dans la broderie au travers d'un livre ou de projets souvent un peu démodés, mais je dois dire que ce cours m'a vraiment convaincue !



Alors en attendant la suite de "La broderie avec Martine", j'ai déjà une longue liste de projets : Trouver un bel ouvrage pour les manches tropicales (Evidemment que les ananas seront toujours très tendance l'hiver prochain !) et surtout participer aux différents concours que propose Artesane sur son Journal !
Après les nageuses cet été (que je n'ai pas fait, car j'était trop novice), pour la rentrée c'est l’alphabet graphique, et cette fois-ci je me suis lancée ! C'est un peu laborieux, un peu irrégulier, un peu hésitant, complètement imparfait, mais j'y prends goût et je m'améliore ! Et je compte bien continuer les prochains concours, car comme qui dirait "c'est en forgeant qu'on devient forgeron"


Aujourd'hui, je vous parle d'un nouveau hobby pour la rentrée : le Sashiko ! Et oui, après avoir parlé couture, tricot, parlons broderie.

Je suis déjà très fan des tissus japonais aux motifs géométriques, alors quand j'ai découvert le Sashiko sur un stand à la Foire de Paris en mai dernier, je ne pouvais que m'attacher à cette nouvelle pratique.





Le Sashiko, c'est donc une technique de broderie japonaise. Il n'utilise qu'un seul point de broderie, le point avant ce qui rend les motifs très sobres !



Le matos :

  • Un kit de Sashiko ! Au moins, il y a tout... sinon séparément il faudra : un tissu de coton à broder, un second tissu pour la doublure, du fil à broder de coton, des aiguilles à broder, un motif géométrique à reporter...
Le kit fournit du papier carbone afin de reporter le motif sur la toile de coton. Après une bonne demi heure, et une crampe à la main, le motif est dessiné et il suffit de broder en le suivant !




Ce qui me ravit :

  • Ca change du tricot, et de la laine angora qu'on a envie de laisser de côté dès qu'il fait chaud 
  • Ce n'est vraiment pas compliqué, il suffit d'être un peu minutieuse pour être régulière, mais on prend rapidement le coup de main, et ça va vite : l'objectif est de faire des points avant de 2mm les plus réguliers possibles
  • J'aime toujours ces motifs géométriques japonais ! Ici ce sont les vagues, mais j'aime aussi les lignes droites. le tissu indigo fait ressortir les lignes blanches



Ce qui m'ennuie :

  • Je n'aime pas tout dans le Sashiko, ni les motifs trop fleuris, ni les broderies colorées, je trouve que le coton blanc simple rend le dessin plus épuré et fait ressortir les motifs géométriques


Bref : 

J'ai hâte de recommencer, sûrement avec une petite trousse, ou alors des dessous de verres
J'ai pu emprunter à la bibliothèque le livre de Satomi Sakuma "Sashiko d'hier et aujourd'hui"
De quoi avoir de nouvelles inspirations et de nouveaux motifs !
Pourquoi ne pas aussi tenter sur un autre tissu, par exemple, une toile de Jeans un peu fine ? Je pense que cela peut donner un rendu sympa non ?