Un sweat à-nanas !

Je crois qu'aujourd'hui je vais vous parler du vêtement le plus simple que j'ai cousu cette année ! Et pourtant, ce n'est pas celui qui a le moins de succès... comme quoi bien souvent, les choses pas compliquées sont des valeurs sûres !

Voici un sweat sans manches mais qui tient chaud avec son molleton tout doux et son motif doré, j'ai nommé : le sweat à-nanas!

Le matos :

  • 80 cm de molleton ou de lainage souple
  • Rien d'autre ! ni thermocollant, ni boutons... je ne vous mentais pas quand je disais que c'était facile ;)






Pour le molleton, j'ai une fois de plus flashé sur les tissus Aime comme Marie vendus chez Motif Personnel. Souvenez-vous je vous en parlais pour le top Pam pas plus tard qu'en début de semaine.
Cette fois c'est bien les ananas qui nous ont fait chavirer le porte-monnaie. Et je dis "nous" car, sur ce coup je ne suis pas seule, Nina m'a aussi suivie. En plus des cotons blanc et turquoise qui attendent encore leur patron, j'ai trouvé ce molleton gris de toute douceur !
Bien qu'assez cher au mètre, pour faire un sweat sans manches, je n'ai eu besoin que de 80cm.

Pour la patron, j'aurais pu opter pour la "méthode Nina": sans patron, au feeling, en découpant 2 carrés et en les assemblant... Mais ceux qui me connaissent, savent que ce n'est pas mon genre...
Alors j'ai trouvé dans un Burda Couture Facile mon bonheur, à savoir un patron pour un sweat avec un col droit, de larges emmanchures, une petite poche devant et une ceinture resserrée avec un cordon.

Ce qui me ravit :

  • Ces ananas dorés qui font pétiller les yeux ! 
  • Ce coton molletonné si doux, que je glisse sans cesse mes mains dans la poche ! 

  • La coupe avec de grandes emmanchures, que l'on va aussi bien porter sur un petit t-shirt en ce moment, ou sur un gros pull il y a encore quelques semaines
  • Les finitions : au lieu de réaliser un ourlet classique en repliant 2 fois tout le long des ouvertures, j'ai surjeté les bords et j'ai fait une couture en repliant qu'une seule fois le tissu (vous suivez ?). Ça m'a permis de n'avoir à coudre que 2 épaisseurs au lieu de 3, et d'éviter donc le surplus de tissu sur les côtés qui aurait été un peu disgracieux. A réaliser uniquement avec une surjeteuse (on en parle justement ici)

Ce qui m'ennuie :

  • Finalement, pour les jours les plus frais, on aurait quand même envie d'avoir des manches !
  • Mon raccord motifs sur la poche : un échec total. Pourtant j'avais prévu à la découpe que les feuilles des ananas coïncident... mais c'est bien raté, l'élasticité du tissu m'a joué des tours !
  • Le prix du tissu : sans remettre en cause la qualité et le savoir-faire français dans la confection de ce tissu, il faudra tout de même débourser 25 euros le mètre. Pour réaliser le gros sweat à capuche pour cocooner tout l'hiver, ça fait un budget. On cherchera donc plutôt des petites pièces à coudre !

Bref :

Je ne le porte que le week-end, mais c'est réellement le meilleur sweat que j'ai pour passer une aprem à... coudre : Ne pas avoir de manche, permet une grande flexibilité !
Voilà un modèle que je conseille à tous les débutants ! En choisissant un beau molleton de qualité, la satisfaction sera au rendez-vous :)



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire